Recevoir notre Newsletter
Ligue 62   
 

 

Communiqué de Solidar

ImprimerPDFEnvoyer par mail

 

Des mesures urgentes doivent être prises pour mettre fin aux tragédies en Méditerranée.

 

 

 

Solidar est une plateforme regroupant 59 membres de 25 pays européens, qui oeuvrent pour l’avancée de la justice sociale en Europe et dans le monde. La Ligue de l’Enseignement fait partie de ces membres, et participe aux commissions de travail et à l’élaboration de programmes communs dans les champs de l’action sociale, de la solidarité internationale et de l’éducation et la formation tout au long de la vie.

 

Suite aux naufrages tragiques qui se sont produits en Méditerranée la semaine dernière, Solidar, soutenu par l'ensemble de ses membres, a décidé à la veille de la réunion extraordinaire du Conseil européen du jeudi 23 avril, d'adresser une lettre à son président Donald Tusk, afin d'appeler l'ensemble des dirigeants des états européens à mettre immédiatement en œuvre des actions pour faire cesser cette crise humanitaire.

 

Solidar et ses membres estiment notamment que le plan d'action décidé le 20 avril par le Conseil conjoint des Ministres des affaires étrangères et de l'intérieur est largement insuffisant, au regard de la situation. Ils appellent donc la mise en place des mesures suivantes :

 

> Ouverture de couloirs humanitaires pour les personnes qui fuient des conflits et des situations d'insécurité alimentaire, à la recherche d'une protection internationale.
> Mise en place d'une opération européenne commune de recherche et de sauvetage bénéficiant d'un financement suffisant, en mer Méditerranée.
> Amélioration de l'immigration légale et de l'accès des réfugiés en délivrant par exemple des visas via les ambassades européennes pour les demandeurs d'asile venant de pays avec un fort taux d'acceptation (Syrie, Irak, Afghanistan...).
> Renforcement des actions extérieures afin de résoudre des conflits et de promouvoir un développement inclusif, un travail décent, la protection sociale et les droits économiques, sociaux et culturels de tous dans les pays d'origine, et la mise en œuvre de la Convention de Genève dans les pays de transit.
> Amélioration des mécanismes de partage des responsabilités afin de soutenir les Etats membres qui se trouvent en première ligne et leurs efforts d'intégration. La solidarité ne doit pas être qu'une posture.
> S'assurer que les Etats membres respectent les droits fondamentaux des migrants en leur donnant accès aux soins et aux services sociaux de base.

 

Le communiqué de Solidar (en anglais)

 

www.solidar.org