Recevoir notre Newsletter
Ligue 62  Ligue 59
 
 

 

Gel des contrats aidés : comment êtes-vous impactés ?

ImprimerPDFEnvoyer par mail

 

Pour nourrir les argumentaires de la vie associative et incarner les conséquences de cette décision, le Mouvement Associatif Hauts-de-France met en place un questionnaire en ligne permettant de recenser les cas concrets de structures concernées, mais également l’impact sur le territoire du non-renouvellement d’un grand nombre de contrats aidés.

 


contrats aides 200

 

 

          Répondre au questionnaire


 

 

 

 

 

Ce travail nourrira non seulement nos argumentaires en Hauts-de-France mais alimentera également le plaidoyer que le Mouvement associatif national produit actuellement.

 

 Le 9 août 2017, la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud, se positionne contre les emplois aidés face à l’Assemblée nationale avec trois arguments mis en avant : « Premièrement, les contrats aidés sont extrêmement coûteux pour la nation. Deuxièmement, ils ne sont pas efficaces dans la lutte contre le chômage. Troisièmement, ils ne sont pas un tremplin pour l’insertion professionnelle.»
Le 18 août, le Premier Ministre confirme cette prise de position du nouvel exécutif français.
Ces arguments doivent pourtant être discutés et les conséquences sociales et sociétales d’une telle décision analysées en détail.

 

Ces arguments doivent pourtant être discutés et les conséquences sociales et sociétales d’une telle décision analysées en détail. L’enjeu concerne en effet tant les bénéficiaires de ces types de contrats que les bénéficiaires des missions que ces salariés assuraient jusqu’à présent.

 

Le Mouvement associatif Hauts-de-France, en lien avec le Mouvement associatif national, met en place un travail de compilation et de diffusion des argumentaires et prises de position publique afin de nourrir le débat et renforcer la parole Associative. 


Vous pouvez contribuer à cette mobilisation en nous relayant les éléments dont vous auriez connaissance (exemples de structures impactées, analyses détaillées…) afin de démontrer l’impact concret de ce choix politique. Les chiffres rendus publics par le gouvernement oscillent encore et les particularités de chaque contrat rendent la compréhension de ces enjeux délicats (CUI, CAE, Contrats d’avenir ne sont pas tous concernés de la même manière).

 


Contact :
Maxime GODEFROY
maxime.godefroy@lmahdf.org